Accueil > Activités > Axe Stratégie

mercredi 04 Novembre 2021

𝐀𝐭𝐞𝐥𝐢𝐞𝐫 𝐝𝐞 𝐟𝐨𝐫𝐦𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐞𝐬 𝐦𝐚𝐠𝐢𝐬𝐭𝐫𝐚𝐭𝐬 𝐞𝐧 𝐦𝐚𝐭𝐢𝐞̀𝐫𝐞 𝐝𝐞 𝐕𝐢𝐨𝐥𝐞𝐧𝐜𝐞𝐬 𝐁𝐚𝐬𝐞́𝐞𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝐥𝐞 𝐆𝐞𝐧𝐫𝐞(𝐕𝐁𝐆)

 

Yamoussoukro abrite du mercredi 03 au vendredi 05 Novembre 2021, un atelier de formation des magistrats sur le renforcement des savoirs et des savoir-faire des magistrats en matière de lutte contre les violences basées sur le genre.

A l'ouverture de l’atelier,  Monsieur 𝐃𝐈𝐀𝐑𝐀𝐒𝐒𝐎𝐔𝐁𝐀 𝐌𝐨𝐮𝐬𝐬𝐚, Directeur de Cabinet Adjoint, a exprimé au nom de Madame la Ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfant 𝐍𝐚𝐬𝐬𝐞́𝐧𝐞́𝐛𝐚 𝐓𝐎𝐔𝐑𝐄, ses salutations  et sa gratitude à tous les participants. Avant de présenter la situation des VBG, qui selon ses termes « semblent s’exacerber tant les faits sont de plus en plus cruels et difficiles à supporter». Et de denoncer qu'en Côte d'Ivoire «Il ne se passe pas plus d’une semaine sans qu’un fait de violence sexuelle ou de VBG
n’alimente l’actualité des réseaux sociaux».
Il a par la suite souligné que les VBG constituent une violation du droit fondamental à la vie, à la liberté, à la sécurité et à la dignité. Le Directeur de cabinet Adjoint a, par ailleurs, déploré qu’en dépit de l’existence d’un arsenal juridique et institutionnel, ce fléau continue d’affecter les femmes qui constituent une cible privilégiée en raison des facteurs liés aux pesanteurs socio-culturelles.
Voilà pourquoi, selon lui, cet atelier permettra d’offrir une opportunité de disposer, à terme, d'outils nécessaires et d'orientations stratégiques appropriées en matière de lutte contre les VBG, invitant les participants à accorder « un intérêt tout particulier » à la problématique des VBG, à l’effet d’y apporter une réponse contribuant à l’amélioration de la situation économique et sociale de la femme.

A sa suite, Monsieur 𝐃𝐀𝐆𝐍𝐎𝐆𝐎 𝐍'𝐆𝐨𝐥𝐨, Directeur des Affaires Civiles et Pénales(DACP) représentant le Ministre de la justice et des droits de l'homme,à cette cérémonie, a profité de la tribune pour indiquer que son département ministériel est résolument engagé dans la répression contre les VBG.
 « Notre tutelle fait sienne la politique de tolérance zéro des VBG », a-t-il confié. En témoigne, à l’en croire, « les nombreuses actions réalisées dans ce sens ». Il s’agit notamment de création des cellules de suivi VBG dans toutes les juridictions dont 60 membres ont bénéficié de renforcement de leurs compétences en matière de VBG grâce au PNUD, en 2019 un module de formation des Auditeurs en matière de VBG a été introduit à l'école de la magistrature de l'Institut National de Formation Judiciaire(INFJ).
Avant d'ajouter  que tous les efforts des différents acteurs ont permis à notre pays d'être delister sur la  liste de la honte.
En effet, fort des  différentes crises qu'a vécu notre pays, la recrudescence des cas de VBG a inscrit notre pays sur la liste rouge, pays où les VBG étaient couramment commises.

Quant au Représentant Adjoint du Fonds des Nations Unies pour la Population, Monsieur 𝐀𝐥𝐚𝐢𝐧 𝐀𝐆𝐁𝐀𝐃𝐉𝐈, "il s’agit d'outiller les magistrats pour qu'ils abordent mieux les cas de VBG avec les sanctions qui vont avec,  pour parvenir à endiguer ce phénomène sociétal.
Faisant savoir, à l’occasion que le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA)met l’accent sur la nécessité de financer et d'accompagner durablement les efforts visant à mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des filles pour atteindre les objectifs de l’agenda 2030 pour le développement durable.

Il convient de rappeler que cet atelier est une initiative du Ministère de la justice et des Droits de l’Homme et le Ministère de la Famille, de la Femme et de l’Enfant à travers la Direction des Affaires Civiles et Pénales (DACP) et le Comité National de Lutte contre les Violences faites aux Femmes et aux Enfants (CNLVFE) avec l'appui technique et financier de l'UNFPA, dans le souci de conjuguer leurs efforts dans l’atteinte de cet objectif commun: « Tolérances Zéro des VBG».

Photothèque

vedredi 18 février 2022

𝐋𝐚 𝐌𝐢𝐧𝐢𝐬𝐭𝐫𝐞 𝐍𝐚𝐬𝐬𝐞́𝐧𝐞́𝐛𝐚 𝐓𝐨𝐮𝐫𝐞́ 𝐞𝐧𝐠𝐚𝐠𝐞 𝐥𝐞𝐬 𝐎𝐍𝐆 𝐞𝐭 𝐥𝐞𝐬 𝐚𝐬𝐬𝐨𝐜𝐢𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧𝐬 𝐜𝐚𝐫𝐢𝐭𝐚𝐭𝐢𝐯𝐞𝐬 𝐚̀ 𝐮𝐧𝐞 𝐬𝐲𝐧𝐞𝐫𝐠𝐢𝐞 𝐝'𝐚𝐜𝐭𝐢𝐨𝐧𝐬

Fête de Noël à l'orphelinat de filles de Grand Bassam

Dans le cadre des fêtes de fin d’année, un arbre de noël a été organisé le samedi 18 décembre 2021 à l’orphelinat national des filles de Grand-Bassam avec pour thème: "Noël en famille". Monsieur Diarassouba Moussa, Directeur de Cabinet Adjoint

Les journalistes et blogueurs sensibilisés sur les Violences Basées sur le Genre(VBG)

Le Ministère de la femme, de la Famille et de l’enfant et l’Ambassade du Royaume d’Espagne mutualisent leur efforts pour venir à bout du fléau : violences basées sur le genre(VBG ). Présent aux côtés de la côte d'Ivoire depuis le lancement des 16jours

Le Ministère de la Femme, de la Famille et de l'Enfant(MFFE) donne le sourire à une centaine de Familles vulnérables

C'est le complexe sportif de la commune d'Anyama, qui a abrité, ce mercredi 23 décembre 2021, la cérémonie de remise de dons en vivres et non vivres ,à une centaine de familles. Une initiative du Ministère de la Femme, de la Famille et de l'Enfant

FLASH INFO
;